Aller au contenu principal

Atelier RIPSEC : l’ENSP consolide la collaboration Sud-Sud

Description

 

Fiche technique de l’apport de l’École Nationale de Santé Publique dans le cadre la promotion de l’utilisation de l’évidence 

L’Ecole Nationale de Santé Publique de Rabat assure un rôle de leadership et d’appui technique  aux Écoles de Santé Publique de la République Démocratique  du Congo dans le cadre du programme de Renforcement des Politiques Informée par l’Evidence en République Démocratique du Congo.

 

Ceci passe par la formation des chercheurs en santé publique de l’Ecole de Santé Publique de L’Université de Lubumbashi à l’appui aux chercheurs dans la production de Policy Brief et de synthèses de l’évidence.

 

ripsec1

 

Ainsi, durant la période du 18 au 27 Mars 2019, l’ENSP Rabat a accueilli dans son enceinte deux ateliers internationaux ayant comme objectifs de renforcer les capacités de chercheurs et décideurs en santé publiques à l’utilisation des notes d’information politiques informées par les données probantes et le partage d’expériences sur l’organisation des systèmes locaux de santé du Maroc, Belgique, République Démocratique du Congo et Mauritanie. 

 

ripsec2

 

 

Dans ce cadre, l’ENSP Rabat a contribué à la création du premier Centre de gestion des connaissances en République Démocratique du Congo (CCSC) et continu à appuyer ses experts dans la production de note politique et dans la  synthèse de l’évidence. L’ENSP à renforcé ce partenariat par la signature d’une convention de collaboration avec le CCSC de la République démocratique du Congo le 26 Mars 2019.

 

ripsec3ripsec4