Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Banniere ENSP
Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil > ENSP - Activités

Activités

09/07/2018

​Dans le cadre du programme de formation de la filière épidémiologie de santé publique (FETP-Maroc), l’École Nationale de Santé Publique organise, en collaboration avec le CDC Atlanta et TEPHINET, le troisième atelier de formation en biosécurité et biosûreté du 09 au 13 juillet 2018 avec le sponsorship du Biosecurity Engagement Program. 

Télécharger l'Affiche

​Avec l’émergence de nouvelles maladies infectieuses et les risques de santé liés à l’utilisation imprévisible des substances biologiques, chimiques et nucléaires, il importe que le personnel de laboratoire ainsi que les épidémiologistes, en leur qualité d’agents de santé publique de front, impliqués dans les investigations des épidémies et le diagnostic de laboratoire, soient bien informés et formés sur les risques, dangers et menaces.

La biosécurité représente la mise en application des connaissances et des techniques ainsi que le recours à des équipements afin de prévenir l’exposition des personnes et de l’environnement aux substances infectieuses, toxines ou aux autres dangers. Afin de contrer les dangers qui sont liés à la manipulation et à l'utilisation de matériel biologique, la formation du personnel de laboratoire ainsi que des épidémiologistes de terrain est cruciale.

La pertinence de la formation est qu’elle permet de renforcer les capacités ainsi que le maintien à jour des connaissances en matière de biosécurité et biosûreté pour la protection de la santé des populations. De plus, cette formation sera offerte aux FETP Alumni, au personnel du laboratoire et épidémiologistes du ministère de la santé au niveau régional ainsi qu’à des participants d’autres départements. Toute la formation se fera en langue française avec des intervenants de qualité locaux.


Objectifs pédagogiques de l’atelier

A la fin de l’atelier, les participants devront être capables

  1. de comprendre les principes généraux de la biosécurité et de la biosûreté ;
  2. de connaître les principes de l’évaluation et de la gestion du risque biologique ;
  3. de réaliser correctement l’emballage et l’étiquetage pour le transport des substances infectieuses selon la réglementation en vigueur ;
  4. de connaitre les bonnes pratiques pour la décontamination, la désinfection et la gestion des déchets ;
  5. de savoir correctement utiliser les équipements de protection individuelle ;
  6. de connaître les textes légaux et les guides relatifs à la biosécurité ;
  7. de connaitre les exigences de l’implantation d’un programme de gestion de risque ;
  8. d’être sensibilisé par rapport aux questions de l’éthique et du double usage des produits biologiques.


08/05/2018

​La prise en charge des populations migrantes est une des priorités du plan stratégique du Ministère de la Santé. A cet effet, et pour améliorer l’offre de soins qui leurs sont destinés, il a été établi de mener des formations pour renforcer les connaissances et les compétences des professionnels de soins de santé primaires (SSP) sur les implications de la migration pour la santé publique et ainsi améliorer la réactivité des services de santé aux besoins des migrants.

​Dans cette optique, un atelier a été organisé le 8 mai 2018 à l’Ecole Nationale de Santé Publique pour valider le kit de formation en matière de prise en charge de la santé des populations migrantes au niveau des ESSP lequel a été développé en partenariat avec la Direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, l’Unité de Gestion du Programme de Renforcement du Système de Santé et  l’Organisation internationale pour les migrations.  Ce kit a également bénéficié de l’important apport d’experts nationaux du CHU de Casablanca (le Chef de service des maladies infectieuses), du CHU de Rabat, (Hôpital Ar-Razi de Salé), de professeur de l’enseignement supérieur de la faculté des sciences humaines de Mohammedia (Département de sociologie) et d’experts internationaux (ICI-Santé).

 






07/05/2018

​Dr Boucha ASSARAG, enseignante chercheur à l’Ecole Nationale de Santé Publique, a dispensé un cours portant sur la santé maternelle et néonatale dans le monde arabe. Cette mission est une opportunité pour l’école de partager l’expertise de ses enseignantEs avec leurs homologues des universités de canada et identifier les opportunités de collaboration dans le domaine de la santé de la reproduction.

​Dr Bouchra Assarag de l’École Nationale de la Santé Publique (ENSP) au Maroc a été invitée à participer à la dispensation du  cours « SMT 6105 Santé en région des pays Arabes » et notamment à enseigner le module 1 qui comporte deux séances de 6 heures chacune, portant sur la santé des femmes au Moyen-Orient et dans le monde arabe.
Les cours ont été dispensés à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.
Les cours de l’UQAT à Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue sont dispensés sur une plateforme moderne pour enregistrer les enseignements qu’ils offrent aux étudiants à distance et qui se trouvent un peu partout dans le monde. Les dates pour ces séances de médiatisation se sont déroulées  du 7 au 11 mai 2018.
Les objectifs de ce cours :

1ère séance : Santé de la femme face aux défis culturels et de genre dans le monde arabe

  1. Connaitre les caractéristiques générales des populations arabes
  2. être sensibiliser aux différents défis sociaux et économiques dans le monde arabe
  3. Comprendre les spécificités religieuses culturelles et identitaires du monde arabe
  4. Comprendre la problématique du genre et son influence dans les rapports socio sanitaires dans le monde arabe
  5. Comprendre la problématique du mariage précoce et de la consanguinité et ses effets sanitaires sur la santé des femmes dans  les pays arabes


2ème Séance : Santé maternelle et néonatale dans le monde Arabe

  1. Connaitre l’état des lieux de la santé maternelle et néonatale dans le monde arabe
  2. Identifier les déterminants de la santé maternelle et néonatale dans le monde arabe
  3. Connaitre les stratégies d’intervention de la santé en matière de la lutte contre la mortalité et la morbidité maternelles et infantiles
  4. Définir l’ampleur, les déterminants et les conséquences de la morbidité maternelle au pays arabe

 

07/03/2018
QUALITE / SECURITE : Pour la première fois au Ministère de la Santé du MAROC, l’Ecole Nationale de Santé Publique réussit le coaching de la Première CONTRACTUALISATION  INTERNE  du CHR d’Agadir. Lire la suite

Depuis  de nombreuses années l'Ecole Nationale de Santé Publique  veille, à travers un coaching rapproché, à accompagner  les  régions  dans l’amélioration de la gestion de leurs établissements de tous les niveaux de la filière du soin (ESSP ou Hôpitaux). 

Cette année l’ENSP représentée par le Pr Chemao-Ellfihri Wafa a encadré ses futurs lauréats en Management Hospitalier, Mr Mansour El Mokhtar et Dr Elghazouani Younes avec l’appui du Directeur du CHR d’Agadir, dans la mise en œuvre de l’amélioration continue de la qualité du département Mère Enfant.

Cette activité a démarré il y’a plusieurs mois, avec un diagnostic organisationnel de l’ensemble du CHR, puis la construction et la validation du projet de la contractualisation interne, soutenu par un plan de communication en bonne et due forme pour enfin aboutir  à la signature du Premier contrat Interne du réseau hospitalier  du Maroc,   Les signataires étaient le Directeur du CHR le Dr Bataal Ali et le Médecin Chef du Département Mère Enfant (ME) le Dr El Farouki Abdellah.

Une cérémonie de signature a été organisée à cette occasion le 6 mars 2018 et a connu une mobilisation globale de l’ensemble du staff du département ME qui n’a pas hésité à s’engager autour de cet important projet, qu’ils ont décrit comme très important pour améliorer leur performance au quotidien.

Félicitations à M. le Directeur du CHR d’Agadir, au Médecin Chef du Département Mère Enfants et aux équipes de médecins, infirmiers et gestionnaires qui ont participées à la réussite de ce projet.

Et encore bravo à nos futurs lauréats ENSP managers hospitaliers, ainsi qu’au professeur de l’ENSP qui les a accompagner à relever ce défi.


25/06/2018

​L’École Nationale de Santé Publique avec l'appui du Fonds des Nations Unies pour la Population organise le 25 juin 2018 à l’ENSP une Conférence-Débat et Focus - Rencontre d’experts Sous le thème "Système de Surveillance des Décès Maternels : Outil de réduction des décès évitables"

Conférence – Débat de 8H30 à 14H00 ouverte au grand public.

Focus –Rencontre d’Experts de 15H00 à 17H00, réservé et limité à 30 experts nationaux et internationaux. 

Affiche Programme Dépliant


​le Ministère de la Santé avec l’appui des Agences des Nations Unies notamment l’UNFPA et l’OMS, a introduit le Système de Surveillance des Décès Maternels (SSDM) comme outil de notification des décès et d’analyse des circonstances de ces décès à différents niveaux : local, régional et national. L’objectif est la reddition de comptes, la lutte contre les iniquités et de mettre fin aux décès maternels évitables.

Ainsi, dans le cadre des stratégies nationales d’accélération de la réduction de la mortalité maternelle 2008-2012 et 2012-2016, il a été conçu et mis en œuvre en 2009 un SSDM s’articulant autour de deux méthodes d’investigation; l’audit confidentiel pour les décès dans les établissements de santé et l’autopsie verbale pour les décès à domicile. Apprécié comme une mesure importante pour obtenir l’information et améliorer la gouvernance du programme de lutte contre la mortalité maternelle, il a été redynamisé en 2015 par la collaboration avec le Ministère de l’Intérieur (base de données de l’état civile). A ce jour, trois rapports d’enquêtes confidentielles (2009, 2010 et 2015) ont été produits .

Néanmoins, le SSDM est confronté à deux défis majeurs : l’incomplétude des données (sous-notification des décès maternels) et l’insuffisance de leurs utilisations pour une action de santé publique. Le problème, ne réside pas uniquement dans le recensement du nombre de décès maternels mais aussi dans l’analyse et l’interprétation des données produites et surtout dans l’action qui est décidée sur la base de l’analyse. Afin d’accompagner la période du post 2015, le Ministère de la Santé a engagé en 2016 un processus de redynamisation de la surveillance des décès maternels en ordonnant la création d’une unité nationale de surveillance de la mortalité maternelle.


Objectif de la conférence-Débat

La conférence se veut une instance d’analyse et de réflexion pour améliorer la performance du SSDM du Maroc.

De meilleurs résultats sont enregistrés* ; le chemin reste long mais non impossible pour atteindre l’objectif du développement durable (ODD) 3 à l’horizon 2030 et dont les deux premières cibles sont une accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale ; faire passer le ratio de mortalité maternelle au niveau mondial au-dessous de 70 pour 100 000 naissances vivantes.


Eléments de discussion (Conférence-Débat)

• Mise en oeuvre du SSDM du Maroc, où en sommes-nous et quelles perspectives ?

• Les causes et les circonstances des décès maternels identifiées ; quelle alternative ?

• Comment rendre la collecte et l’utilisation de l’information plus efficaces ?

• Pierre angulaire : sages-femmes et agents des bureaux de l’état civil, quelle implication ?

• Quelles bonnes pratiques sont induites suite à l’implantation de cet outil ?

• Quel type de plaidoyer pour les décideurs ?

Eléments d’expertise (Focus-Rencontre d’experts)

Politique, stratégie, gouvernance, notification, examen des cas de décès maternels, analyse des données, diffusion des résultats : Comment améliorer la mise en œuvre du SSDM à travers ces dimensions ?


21/06/2018
​Marquant la fin du « PREMIER COURS NATIONAL DE FORMATION A DISTANCE EN ECONOMIE DE LA SANTE », une cérémonie de clôture a été organisée par l’Ecole Nationale de Santé Publique pour célébrer la réussite des participants à la formation. 

Pour rappel, cette formation a duré 7 semaines et s’est adressée à 36 participantes et participants parmi lesquels des médecins, des administrateurs et des infirmiers représentant de directions centrales, de directions régionales, de CHU et d’organismes internationaux. 



Les objectifs principaux du cours étaient de permettre aux participants de :

  • Appliquer les outils de l’économie de la santé ayant un impact sur la prise de décision, notamment l’analyse des coûts, l’évaluation économique et les Comptes Nationaux de la Santé.
  • Montrer l’importance du financement, en tant que fonction du système de santé et son impact sur la politique sanitaire.

La séance de clôture du cours a été présidée par Mr le Directeur de l’ENSP. Elle a été l’occasion de dresser une évaluation de cette première expérience au niveau de notre Ecole. 

Cette expérience réussie a connue une satisfaction mesurée auprès des participants au terme de la formation de l’ordre de 9,53/10.

Les participants estiment que le cours a été très intéressant, qu’il sera d’une grande utilité dans leur pratique quotidienne. De ce fait, toutes et tous recommandent vivement d’entreprendre d’autres actions de formations similaires.

14/05/2018

​Le 3 Mai 2018 Dr Issam Bennis a été admis au degré de docteur en sciences biomédicales au niveau de la faculté des sciences pharmaceutiques, biomédicales et vétérinaires de l'Université d'Anvers. Cette thèse a été encadrée par Pr Dr Marleen Boelaert, Pr Dr Jean Claude Dujardin, Pr Dr Vincent De Brouwere et Pr Hamid Sahibi.

​Ce travail financé par la coopération Maroc Belgique (DGD) dans le cadre du partenariat entre l'Institut de Médecine Tropicale Anvers et l'Ecole Nationale de Santé Publique Rabat.
http://www.itg.be/E/Event/phd-defence-issam-bennis

Le texte intégral est disponible en format livre au niveau du Centre de Documentation en Santé de l'ENSP et la version numérique de cette thèse est accessible sur le lien de la bibliothèque de Anvers 
http://repository.uantwerpen.be/docman/irua/324029/151076.pdf







24/04/2018

Dans le cadre de sa mission d’accompagnement du Ministère de la Santé dans sa stratégie de renforcement des compétences, l​’Ecole Nationale de Santé Publique organise, du 24/04/2018 au 07/06/2018, le Premier Cours National de Formation à Distance en Economie de la Santé. Ce cours sera ouvert au profit  d’un premier groupe de 35 Professionnels œuvrant dans le domaine de la santé (responsables, cadres gestionnaires, médecins, pharmaciens et paramédicaux,…) ​Affiche​

20/04/2018

Le Diabète Gestationnel au Maroc : effets de la détection et de la prise en charge intégrées au niveau de l’échelon primaire Résultats d’une recherche-implémentation menée à Marrakech et Al Haouz Maroc, Avril 2018


Chercheurs principaux: Dr Bettina Utz, IMT Anvers, Belgique Dr Bouchra Assarag, ENSP Rabat, Maroc 

Co-chercheurs/ participants: Touria Lekhal, Hassan Ennassiri, Nawal El Ansari, Bouchra Fakhir, Amina Barkat, Amina Essolbi, Laila Acharai, Hicham El Berri Khalid Zenjari, Jamal Belkhadir, Hakim Yahyane, Vincent De Brouwere.

Résumé :

​Le diabète gestationnel (DG), correspondant à un taux de sucre élevé pendant la grossesse, est fréquent et notre recherche a montré qu’il affecte déjà une femme enceinte sur cinq au Maroc. Le DG est associé à des complications immédiates pour la maman et son nouveau-né et il augmente le risque pour la mère et son enfant de développer un diabète type 2 plus tard dans leur vie. Sa détection et son contrôle pendant la consultation prénatale sont donc importants pour la prévention de cette maladie chronique au Maroc. Une intervention de dépistage et prise en charge (PEC) du DG répondant aux recommandations universelles intégrée dans la consultation prénatale (CPN) au niveau des structures de santé primaires a montré un effet protecteur sur le développement d’une macrosomie chez le bébé et des effets positifs sur la prise de poids et le contrôle glycémique des femmes suivies. 

 
Diabete-gestationnel-small.jpg 

Atelier de dissémination des résultats du Projet de recherche sur le Diabete gestationnel 20 Avril 2018
 
 
 
 
 



18/04/2018

​Une Délégation Marocaine de l’ENSP composée par Dr Zakaria Belrhiti (Promoteur du programme RIPSEC ) et Dr Hassan Chrifi (Directeur des études) a participé aux travaux d’évaluation à mi-parcours et à  la réunion stratégique du programme RIPSEC https://ripsec.org/ (Renforcement Institutionnel des Politiques Basées sur l’évidence en République Démocratique du Congo)  qui a lieu à l’École de Santé Publique (ESP) de Lubumbashi(RDC).

Les résultats d’évaluation ont montré l’appui essentiel de l’ENSP aux renforcement des capacités des ESP au Congo et au Centre de Connaissances Santé du Congo (https://ripsec.org/ccsc/la-tarification-forfaitaire/​).

En parrallèle de cette réunion, les enseignants chercheurs de l’ENSP ont animé un atelier pratique de (6) jours d’écriture scientifique au profit des 14 Enseignants Chef de travaux à l’Ecole de Santé Publique de Lubumbashi( ESP Unilu)  http://www.unilu.ac.cd/?p=7351.




L’Atelier de la rédaction Scientifique a comme objectif de développer les compétences des chercheurs de l’ESP Unilu dans la rédaction d’article de recherche qualitatives, à méthodes mixtes, revue de littérature et gestion des références bibliographiques. 

Veuillez cliquer Ici​ pour Accéder à la Newsletter publiée à l'occasion de cet atelier.

16/04/2018

​l'Ecole Nationale de Santé Publique a participé à la 67ème conférence International « Epidemic Intelligence Services (EIS) » organisée  par TEPHINET et le CDC et qui a eu lieu à Atlanta entre le 16 et le 19 Avril 2018

​Une délégation marocaine composée du : directeur de l’ENSP, coordinatrice de la filière Epidémiologie de Santé Publique et d’une FETP-Resident, a participé à la soixante septième Conférence Internationale EIS qui s’est déroulée à Atlanta, aux Etats Unis, du 16 au 19 Avril 2018. Cette grande conférence qui a rassemblé des épidémiologistes de terrain et des professionnels du monde entier, était l’occasion de mettre en évidence le travail des programmes de formation en épidémiologie de terrain (FETP) au niveau mondial et encourager la famille FETP à documenter visuellement ses contributions à l'amélioration de la santé mondiale par des activités de prévention, détection et réponse rapide. Lors de la FETP International Night, l’FETP-Resident marocaine a fait une présentation orale sélectionnée avec 5 autres présentations parmi plus de 300 travaux soumissionnés de plus de 40 pays.




26/03/2018

Une délégation marocaine composée du : directeur de l’ENSP, de 2 professeurs à l’école, de 7 FETP-Graduate, de 3 FETP-Resident, et de 2 responsables des programmes au niveau du ministère de la santé, a participé à la sixième conférence régionale EMPHNET qui s’est déroulée à Amman, en Jordanie, du 26 au 29 Mars 2018. Cette conférence a été l’occasion aux épidémiologistes de terrain et aux professionnels de santé publique de la région et du monde entier,  de partager leurs expériences sur les problèmes critiques de santé publique.​

La conférence s’inscrit dans le cadre des activités qui permettent  l’amélioration des compétences  des épidémiologistes de terrain et des professionnels de la santé publique marocains pour  mieux faire face aux problèmes prioritaires de santé publique.

Les présentations de la délégation marocaine ont été appréciées par les évaluateurs et experts présents. Cela a été couronné par le prix du meilleur poster qui a été décerné à Dr Kenza Bennani, pour sa recherche intitulée « Epidemiological profile of multi-drugresistant tuberculosis in Morocco, 2007-2016 ».​
20/03/2018

L'Ecole Nationale de Santé Publique en collaboration avec l'Institut National d'Hygiène Organise le Mardi 20 Mars 2018 Une conférence dans le cadre de La 11e Journée Internationale des maladies rares sous le thème "Rare, fier, soyons solidaires !"​ Affiche, Dépliant​


13/03/2018
Appel à candidature L’Ecole Nationale de Santé Publique organise du 20/04/2018 au 31/05/2018, le 1er Cours National de Formation à Distance en Economie de la Santé. Ce cours, sera organisé, au profit de 30 Professionnels œuvrant dans le domaine de la santé (responsables, cadres gestionnaires, médecins, pharmaciens et paramédicaux) issus de l’ensemble des régions du Maroc. ​​Appel à candidature, Fiche d’inscriptionAffiche

02/05/2018

​L’Association Nationale des sages femmes en collaboration avec l'Ecole Nationale de Santé Publique et UNFPA a organisé du 2 au 4 mai 2018, une formation au profit des sages femmes  en Dispositif minimum d’urgence (DMU) en santé reproductive dans les situations de crise

​Dans le cadre du plan de renforcement des capacités des sages femmes de l’association Nationale des sages femmes, Deux enseignantes de l’ENSP ont participé à la coordination et à l’encadrement pédagogique de cette formation concernant les concepts et les outils de planification des activités du dispositif minimum d’urgence (DMU) en santé reproductive dans les situations de crise
Les objectifs de cette formation sont :
1.    Sensibiliser les sages femmes sur l’importance de la préparation aux situations d’urgence ;
2.    Présenter les outils d’aide à l’élaboration des plans d’urgences ;
3.    Renforcer les connaissances des participantes en matière de services de santé reproductive prioritaires lors des situations d’exception ;
4.    Mettre à la disposition des participantes des outils de planification des principales activités à entreprendre en matière de santé reproductive dès le début d’une crise et en post crise.

Fiche Technique

25/12/2017
​L’Ecole Nationale de Santé Publique et la Direction de l’Epidémiologie et de la Lutte contre les Maladies avec l’appui de l’Organisation Mondiale de la Santé ont organisé du 25 au 29 décembre 2017 et du 15 au 19 janvier 2018...

, les 4e et 5e ateliers de formation des Equipes d’intervention Rapide (EIR) au Maroc.​​
Cette formation, vise le renforcement des capacités et des compétences des équipes provinciales d’intervention rapide, afin qu’elles puissent détecter précocement et répondre efficacement à une épidémie potentielle.
Elle a été conçue pour les professionnels nationaux (épidémiologistes, cliniciens, experts de laboratoire, experts en communication et mobilisation sociale et experts en hygiène du milieu et en prévention et contrôle de l’infection) qui sont susceptibles d’être déployés en tant que membres des équipes locales d’intervention rapide en cas d’alerte liée à un évènement de santé publique inhabituel.


20/12/2017
​L’École Nationale de Santé Publique en partenariat avec la Direction des Hôpitaux et des Soins Ambulatoires, le Centre E-learning de l’Université Mohamed V de Rabat et l’UNICEF a organisé le 20 décembre 2017​  un atelier intitulé : ​...

« Usage des TIC en santé : Quelle technologie pour quelle thématique ? »​​

L’atelier s’inscrit dans le cadre du programme régulier MS-UNICEF 20172018 et a pour objectif de sensibiliser les gestionnaires des programmes sur l’importance de l’usage des TIC en les informant sur les différentes plateformes e-learning (Moodle, OpenEdex, Classeroom,etc) et MOOC : (Massive Open Online Course) / SPOC : (Small Private Online Course) qui sont utilisées pour les formations et la promotion d’éducation sanitaire à distance.

18/12/2017
L’Ecole Nationale de Santé Publique a organisé du 18 au 22 décembre 2017, un atelier de formation au profit des tuteurs de stage de la filière Santé de Famille et de Santé Communautaire (SFSC)...

Il s’inscrit dans le cadre de la coopération du Ministère de la Santé avec l’UE/OMS relative au Projet d’Appui au Renforcement des Soins de Santé Primaires au Maroc (PARSSP).​

L’atelier a pour objectif d’améliorer la qualité d’encadrement et du tutorat et ce, par le renforcement des compétences pédagogiques des lauréats de la première promotion de la filière SFSC pour qu’ils puissent s’acquitter de leur rôle de tuteurs des stages d’intégration professionnelle pour les prochaines promotions.


30/05/2016

​​l'Ecole Nationale de Santé Publique a organisé du 30 Mai au 03 Juin 2016, la 5ème Université de Santé Publique du Maghreb,

l'Ecole Nationale de Santé Publique a organisé du 30 Mai au 03 Juin 2016, la 5ème Université de Santé Publique du Maghreb, en partenariat avec la Faculté de médecine de Sousse (FMS) et en lien avec le réseau des universités sœurs de santé publique (Besançon, Dakar, Bruxelles et Haïti)​.

13/01/2016
​l'Ecole Nationale de Santé Publique a organisé le 5e Débat de Santé Publique, en partenariat avec l'Organisation Mondiale de la Santé et l'ONUSIDA bureaux du Maroc,
 

​​​​l'Ecole Nationale de Santé Publique a organisé, en partenariat avec l'Organisation Mondiale de la Santé et l'ONUSIDA bureaux du Maroc, le 5e Débat de Santé Publique sur le thème "La fin de l’épidémie du sida en 2030 ? Perspectives pour le monde et le Maroc​", Affiche

11/05/2015
le Ministre de la Santé, le Professeur El Houssaine LOUARDI et le Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, Monsieur Lahcen DAOUDI, ont signé une convention cadre pour le renforcement de la formation dans les Instituts Supérieurs des Professions Infirmières et des Techniques de Santé et à l'Ecole Nationale de la Santé Publique, et ce le lundi 11 mai 2015, au siège du Ministère de la Santé.
19/10/2015

​L’Ecole Nationale de Santé Publique (ENSP) a organisé, en collaboration avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), le 4ème cours international de la phase III du projet ...

​L’Ecole Nationale de Santé Publique (ENSP) a organisé du 19 octobre au 11 Novembre 2015 , en collaboration avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), le 4ème cours international de la phase III du projet sur « l’Appui à la santé maternelle et infantile», au profit du Bénin, Cameroun, République démocratique du Congo, Union des Comores, Haïti et Maroc.

Le but de ce cours est de permettre aux professionnels de santé des maternités d’améliorer leurs connaissances et compétences dans le domaine technique et de gestion des soins obstétricaux et néonataux d’urgence.
10/02/2015

L'Ecole Nationale de Santé Publique a organisé, le Mardi 10 Février 2015 à partir de 14h30, sa 3e Conférence ...

13/01/2015

L’Ecole Nationale de Santé Publique (ENSP), en collaboration avec le réseau international du LINQED, a organisé le 13 et 14 Janvier 2015 à l’ENSP ...

son premier Atelier International en « Qualité de la Pédagogie Universitaire » intitulé « Supervision de Thèses ».

Le thème de cette première rencontre, intitulé "Supervision de Thèses", concernera la qualité dans la pédagogie de supervision des travaux de recherches pour  la production de  thèses.

12/10/2014

L'Ecole Nationale de Santé Publique a organisé, du 12 au 21 Octobre 2014 (Session 2), un "Cours de Formation en Echographie Obstétricale" ...

l'Ecole Nationale de Santé Publique a organisé, du 12 au 21 Octobre 2014 (Session 2), un "Cours de Formation en Echographie Obstétricale" dans le cadre du projet de coopération "Maroco-Italienne" : "Soutien aux Services des Soins de Santé de Base de la Province de Settat", Affiche, Lire le Communiqué de presse

23/07/2014

​L’Ecole Nationale de Santé Publique (ancien INAS) a organisé la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la 13e promotion... Affiche

Rabat – L’Ecole Nationale de Santé Publique (ancien INAS) a organisé  le mercredi  23 juillet 2014, à partir de 10h 30 à son amphithéâtre, sis rue Lamfadel Cherkaoui, Madinat Al Irfane à Rabat, la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la 13e promotion de l’INAS en  cycle de formation  en Administration Sanitaire et en Santé Publique ( 2012-2014).  La Cérémonie a été présidée par M. le Secrétaire Général du Ministère de la Santé.

Lire le Communiqué de presse

18/06/2014

l'Ecole Nationale de Santé Publique a organisé sa première conférence le 18 Juin 2014 sur le thème ... Affiche

06/02/2014
L'Ecole Nationale de Santé Publique, le Centre National de Santé Reproductive et le Centre de Référence en Néonatalogie et en Nutrition organisent... Affiche pdf​, Dépliant-Programme pdf​​
Evaluation de l'impact de la gratuité de l'accouchement et de la césarienne au Maroc : Nouveaux outils, Nouvelles Connaissances
04/12/2014

Le Ministère de la Santé (École Nationale de Santé Publique) et le Ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie Numérique (MCINET) ont organisé...

avec l’appui de la Commission Européenne - Direction-Générale CONNECT, le 1er séminaire exploratoire sur les avantages de la santé en ligne (eHealth), le 4 Décembre à partir de 8h30 à l'ENSP (ex INAS)-Rabat. Programme

27/03/2014
Evaluation de l'Impact de la Politique de Gratuité de l'Accouchement et de la Césarienne au Maroc : Nouveaux outils, Nouvelles connaissances

Ecole Nationale de Santé Publique, Rue Lamfadel Cherkaoui, Madinat Al Irfane, Rabat BP-6329
Tel et Fax : 05 37 68 31 62 / 05 37 68 31 61, Email : ensp@sante.gov.ma